Et ça continue (la suite)

L'entretien que j'ai passé m'a tellement démotivée que j'ai mis du temps à le digérer et à vous le raconter..
Passé le blablabla habituel, les études, les expériences professionnelles..On passa au vif du sujet:
Comble de l'ironie, la demoiselle chargée du recrutement, qui parle un français approximatif, m'a demandé de patienter dans une salle d'attente pour passer les tests..
Je m'attendais à un test psycho-technique ou quelque chose du genre..
Mais non, pas du tout, je devais passer une dictée, et ensuite faire de la lecture (le texte qu'on devait lire est tiré d'un manuel de lecture de l'école primaire..)
Je me suis sentie humiliée, ridiculisée, faire 18 ans d'études pour enfin passer des tests de lecture et de dictée, malla jaw!
Je me suis efforcée de garder mon calme, de me retenir et de prendre la chose au second degré..
J'ai toujours aimé la dictée quand j'étais une petite écolière, je me suis dis que ça va me rappeler des souvenirs..
Et effectivement, c'est ce qui s'est passé, mes voisins de table me demandaient l'orthographe de certains mots, et famma chkoun 7atta yna9lou 3leya:))
Je vous rappelle que ces candidats sont sensés avoir un diplôme d'enseignement supérieur!
Je trouve plus quoi dire..faut-il blamer ces centres d'appel qui font passer aux gens des tests de lecture ou de dictée? certains candidats diplômés dont le niveau ne cesse de baisser? ou bien le système tout entier?
Ce ci dit une chose est sure, moi je ne mettrais plus jamais les pieds dans un centre d'appel!


14 commentaires:

triple.blog a dit…

Je pense que les entreprises ne sont pas à blamer, elles ne font que profiter d'un rapport de force qui leur est favorable ( chomage des diplomés, incitations fiscales ..).
Elles imposent tout naturellement leurs regles .... (Sa777a lihom ..)
Je blamerai plutot ceux qui n'ont réussi à attirer que des centres d'appel, alors que certaines banques et compagnies d'assurance ( AXA en 2009, BNP 2012) délocalisent leur back-Office au Maroc ....
Malheureusement tout le monde n'a pas le choix de refuser de finir en centre d'appel .....
Quel gachis ....
A part ça, l'éducation du supérieur va bien !!!!

ulyssen a dit…

je ne suis pas d'accord, les centres d'appel s'interressent au diplomés surtout pour le contrat SIVP, ca leur permet de pas payer de charges en plus de tout les avantanges dont ils beneficient, l'education superieure va bien ?!! des gens qui ne sont meme pas capables de faire une dictée tout seuls tu trouve ca normal, malheuresuemnt marsoise, c'est la dure realité du monde du travail, reflechi bien avant de dire que tu ne remmetra plus les pieds la bas parce que a mon avis faire un travail de merde et toujours mieux que pas travailler du tout, je te comprend tres bien, c'est pas du tout facile, il te faudra de la perseverance et du courage mais faut pas baisser les bras, t'as pas fait 18 ans d'etudes pour rien tu l'a dit toi meme !!
aller je suis de tout coeur avec toi, je te propose meme de mettre un CV sur ton blog, on ne sait jamais, tu peut le mettre en anonyme, sans sont nom et ton phone et si ca interresse quelqu'un il te laissera un message ou il t'enverra un mail!!!

Gloomk a dit…

c vraiment consternant cette histoire, perso j'ai eu affaire à qlq entretien que j'ai trouvé zarbi... mais franchement rien à voir avec celui là :s

en attendant essaye de faire des stage (même non payé c plus facile ) dans des boites, de préférence au nom assez connu sur la place (banques, assurances n'importe quoi tant que tu ne demande pas à être payé ils acceptent en plus mnt c l'été...) c tjr bien vu les stages dans un CV même si tu va bosser dans une boite qui n'a rien avoir avec leur activité ça compte tjr pour de l'expérience et de la polyvalente (et nananana mais ça marche)
et puis des fois un stage non payé peut te faire repéré par la direction...
personnellement je penses que les centres d'appel ça détruit plus que ça n'instruit mais c pas tjr un choix évitable...

Ganbatte ! ;)

elgreco a dit…

le Job que ns t'avons proposé?
Je ne comprends pas?

T'as tjs mon email et mon msn...

Kristou a dit…

Tu sais Marsoise...tout ce qui tu décris est très véridique et réaliste;
Mais tu sais...passer par ce genre de situations est inévitable pour un jeune diplômé récent même dans les pays les plus développés...

C'est vrai que "il m3arif" jouent un rôle déterminant dans la plupart des cas mais je suis aussi persuadé qu'il y a un bagage plus important, plus précieux et grâce à lequel on pourrait vraiment réaliser nos rêves professionnels et ceci vraiment indépendemment de tout.
Vous vous demandez sûrement c'est quoi ce bagage....eh ben séhil yessir c'est: LA COMPETENCE et qui ne s'aquiert pas aussi facilemnet.

Desperate Girls a dit…

Je suis tout a fait d 'accord avec toi,mais malheureusement vu l'etat actuel des choses et le taux de chomage,on se doit de remercier le ciel que les centres d'appels existe malheureusement!

amicalement!

a girl from Mars a dit…

@triple.blog: c'est dommage qu'on n'a pas su profiter comme il faut des opportunités offertes par l'externalisation..axer les activités uniquement sur les centres d'appel c'est très peu et ce n'est pas très valorisant pour les diplômés du supérieur qui y travaillent..
je crois qu'une réorganisation du système tout entier est impérative, de l'éducation supérieure (faire en sorte que les formations supérieures soient en phase avec le marché de l'emploi), jusqu'aux stratégies de développement et d'accompagnement de secteurs porteurs..

@ulyssen: merci pour ton soutien et pour ton post, malheureusement le problème du chômage des jeunes diplômés est devenu si courant qu'on a tendance à le banaliser..

@gloomk: t'as raison, vaut mieux faire un stage non payé que bosser dans un centre d'appel, on est bien d'accord;)

@elgreco: je t'envoie un mail

@kristou: si on nous donne pas la chance d'accéder à un job on pourra jamais faire part de notre compétence..c'est aussi simple que ça!

@desperate girls: c'est vrai que les centres d'appel contribuent à éponger un peu le chômage des jeunes diplômés mais dans la plupart des cas ils créent des emplois précaires et n'offrent pas une véritable carrière (promotions, formations, avantages sociaux..) à ces jeunes..

evataieb a dit…

bonsoir
je suis ton blog depuis un moment
sans commenter je suis intéressée et pas surprise du tout par ce que tu racontes... et c est VRAI
je peux te dire que le problème est le meme a Paris, meme quand tu es diplome bac +5 ou 6 il faut une expérience ou DU PISTON
et après ça marche...
et les problèmes que tu as eu dans l entreprise de FINANCE existent PARTOUT
C est le monde qui a changé, mais il faut garder tes belles idées
c est elles qui sont dans le VRAI
les centres d appels existentpartout on les appelle les
PLATEFORMES et c est malheureusement le 21 eme siècle
je te souhaite bon courage
je t embrasse
tu peux écrire sur mon mail si tu veux
J adore la Marsa
EVA

Mils a dit…

un conseil : la prochaine fois où tu te sentiras humilié lors d'un entretien, matkhali chay fi kalbik ! déballe tout ce que tu as sur le coeur sur le moment, ou à la limite essaye de te "moquer" d'eux ..au moins tu te défoulera un bon coup !

triple.blog a dit…

@Mils: un proverbe allemand, que j'ai eu par une collègue en stage (on rencontre toujours la meme personne deux fois), d'ou l'intéret de garder une bonne image.
Ca ne sert à rien de gueuler en entretien, de passer pour un hystérique ou un aigri.
Il y'a plus a perdre qu'a gagner.
Pour le défoulement, un footing fera tjrs l'affaire.

H&M a dit…

c comme la video El Visa-dictée :D

je n'ai pas bien compris l'origine de ton dégout en fait: est ce parce que le test était bidon, ou que tes voisins ont copié tes réponseS?

pour le test, le métier en soi ne nécéssite pas grand savoir.. j'ai des amis qui le font comme boulot d'été.. histoire d'avoir son argent de poche

quant aux super diplomés des super grandes écoles, ce n'est pas de leur faute à la fin.. mais la faute au système d'enseignement qui ne cesse de migrer vers le fond du gouffre.. rien qu'à voir les nouvelles réformes : un concours en 4ieme primaire.. c'est du n'importe quoi !

Tun-68 a dit…

Passe me voir pour un entretien, après tu pourras toujours écrire un article sur ton blog, sur Tun-68.

Je suis à Marnar II, je suis dispo jusqu’à Jeudi et je rentre à paris Lundi de la semaine d’après

Ça pourrait peut-être t'aider à mieux préparer les prochains.

A+

Anonyme a dit…

slt
Je te felicte car toi au moins t'as eu le courage de t'arreter à l'entretien, je ne te raconte pas l'ambiance des call center et la mentalité ça te bouffe la vie sur tous les plans sans parler des plannings horaires 48h par semaine mais bon ça reste toujours pour certains : PAS UN CHOIX...

Anonyme a dit…

je travaille sur les conditions du travail dans les centres d'appels dans le cadre de ma recherche de thèse. je voudrais bien que vous m'aidiez en répondant à ces deux questions:

1- comment considérez - vous votre situation professionnelle actuelle (le fait de travailler dans un centre d'appels) ?
provisoire / stable /précaire ,

2 - Qu'est ce que vous proposez pour améliorer votre situation professionnelle et les conditions de votre travail dans votre centre?

votre collaboration est très importante pour amèliorer les connaissances sur la jeunesse et leur parcours professionnel.
merci pour votre compréhension,
MBK (Université de Tunis)