Délires nocturnes

J'arrive toujours pas à m'endormir, qu'est qui m'arrive? Suis-je redevenue insomniaque? Pourtant je me suis crue guérie depuis quelques temps..
Toujours ces foutues questions qui me hantent l'esprit, des questions sur ma vie, mes choix, ce que je suis et ce que je voudrais être.. Un fossé se creuse de plus en plus..Quelle est ma destinée? cette question m'a toujours fascinée et j'ai toujours essayé de lui trouver une réponse, quitte à se la jouer Madame Soleil: les lignes de ma main gauche, les lignes de ma main droite, mon front..je suis bête parfois!
En fait ça me rapelle une phrase d'Henri Laborit:
"Le tragique de la destinée humaine ne vient-il pas de ce que l'homme comprend qu'il en connaît assez pour savoir qu'il ne connaît rien de sa destinée, et qu'il n'en connaîtra jamais suffisamment pour savoir s'il y aura autre chose à connaître."
j'en ai marre!!j'écoute en boucle la chanson de Noir Désir, "Le vent nous portera", j'adore les paroles de cette chanson:
Je n'ai pas peur de la route
Faudrait voir, faut qu'on y goûte
Des méandres au creux des reins
Et tout ira bien
Le vent l'emportera
Ton message à la grande ourse
Et la trajectoire de la course
A l'instantané de velours
Même s'il ne sert à rien
Le vent l'emportera
Tout disparaîtra
Le vent nous portera
La caresse et la mitraille
Cette plaie qui nous tiraille
Le palais des autres jours
D'hier et demain
Le vent les portera
Génétique en bandoulière
Des chromosomes dans l'atmosphère
Des taxis pour les galaxies
Et mon tapis volant lui
Le vent l'emportera
Tout disparaîtra
Le vent nous portera
Ce parfum de nos années mortes
Ceux qui peuvent frapper à ta porte
Infinité de destin
On en pose un, qu'est-ce qu'on en retient?
Le vent l'emportera
Pendant que la marée monte
Et que chacun refait ses comptes
J'emmène au creux de mon ombre
Des poussières de toi
Le vent les portera
Tout disparaîtra
Le vent nous portera

Le vent nous portera tous ça c'est certain, mais entre temps suis- je condamnée à suivre le troupeau? faire comme tout le monde? se fondre dans la foule?
Chacun est-il maître de son destin ou bien sommes nous des jouets de la fatalité?


Read Users' Comments ( 12 )

A méditer


-Qu'est-ce qu'un abstinent après tout ?
-Un faible qui cède à la tentation de se refuser un plaisir.

Après un mois d'abstinence, cette reflexion méritait d'être notée;-)

allez aidkom mabrouk à toutes et à tous, mes meilleurs voeux !


Read Users' Comments ( 4 )

Question de mentalité

Pourquoi nos jeunes célibataires continuent toujours à vivre sous le toit de leurs parents?
Est-ce parce que nous sommes un peuple d'assistés, incapables de prendre notre vie en main et on ne pourra jamais voler de nos propres ailes?
Ne me parlez surtout pas des raisons économiques, si on veut on peut!on pourra toujours se débrouiller, en France et partout ailleurs en Europe celui qui dépasse 25 ans et vit chez ses parents passe pour un phénomène de société et il aura son visage crypté sur "ça se discute"!
Personnellement, je trouve que c'est une question de culture et de mentalité..on nous a jamais appris à être reponsables et je trouve ça vraiment mais vraiment lamentable!
Par ailleurs, une fille qui se veut "bent 3ayla" doit être soumise à l'autorité parentale,jusqu'à ce qu'elle trouve un mari présentable..Donc pas de soirées,ni de boîtes de nuits (ellotf!),ni même 30 mn de retard sans que ses chers parents la harcèlent de téléphones..et tant pis si cette même bent 3ayla a 27 ans, travaille, et totalement capable d'assumer ce qu'elle fait!!
Je ne suis pas ici pour faire l'éloge des boîtes de nuit ou bien d'un libéralisme à outrance, mais je voudrais juste signaler que dépassé un certain âge, un jeune est capable de s'assumer et d'assumer ce qu'il fait.
C'est dommage que la société arabe est toujours engloutie sous le poids des traditions et des que dira-t-on, c'est dommage que nos jeunes continuent à se faire assister par leurs parents de peur d'entrer de plein pied dans la vraie vie, et c'est bien dommage que ces derniers continuent à exercer une autorité déplacée sur leurs filles (parce que généralement les garçons peuvent faire ce qu'ils veulent, mais ça c'est tout une autre histoire..)


Read Users' Comments ( 16 )

Nouveau départ

Je reviens à mon blog après une période d'absence qui n'a que trop duré..
Beacoup d'évènements se sont écoulés depuis mon dernier post: j'ai démissionné de mon boulo, je reprends les études...bref, je prends un nouveau départ dans ma vie, j'ai décidé de prendre les choses en main et de ne plus subir les lois du marché,quitte à me taxer de folle!
Mais bon, pour ça je m'en fous, on a toujours quelque chose à dire, je me souviens lorsque j'ai obtenu mon diplôme et décidé de travailler et bien tout le monde n'arrétait pas de me dire: pourquoi tu fais pas un troisième cycle? tu es jeune pourtant, tu as toute la vie devant toi, tu pourras travailler après...
Maintenant que j'ai décidé d'abandonner mon job pour me consacrer à mes études: tu es folle? tu laisses tomber ton travail? yékhi lekhdem mlaw7a fi tounes?...etc
Bon l'idéal était de faire des études tout en continuant de travailler, mais ça c'est malheureusement impossible vu qu'on a cours tous les jours, et bien sur je travailles 8h/jr donc rien à faire..
Voilà j'ai pris ma décision, je reprends le chemin de l'école, et c'est la première fois de toute ma vie que je suis heureuse à la rentrée:)


Read Users' Comments ( 7 )

Je bloggue donc je suis!!

Un blog n'est ce pas par définition un journal intime? virtuel,on est bien d'accord mais ça reste toujours intime..alors pourquoi ce besoin de l'étaler en public?
Certains affichent un compteur pour se vanter du nombre de leurs lecteurs,d'autres mettent un lien pour recommander leurs blogs,et il y'en a ceux qui demandent de voter pour eux!!
Est-ce un besoin de reconnaissance...d'existance?
Je me suis moi-même posée la question,pourquoi faire un blog?
Est-ce pour suivre la vague, rester in?
Ou bien pour donner mon avis sur tout et n'importe quoi..bof, j'ai pas besoin d'un blog pour le faire de toute façon!
Pourquoi donc?
Notre "existence" se mesure-t-elle au nombre de comments faits pour chaque post?
Oui, peut être bien, on a beau dire qu'un blog est une tribune libre là où on peut dire ce qu'on veut..Mais franchement,un blog sans lecteurs vaut-il quelque chose?
A l'ère de l'Internet, du numérique et du virtuel, même nos pensées les plus intimes se traduisent en blogs..
"Je bloggue donc je suis", telle est ma nouvelle devise!


Read Users' Comments ( 15 )