Une note d'espoir..



Aujourd'hui je suis fière de moi..oui fière, non pas parce que je viens d'être recrutée dans une banque, mais parce que je l'ai fait sans la moindre intervention..oui "minghir aktef", personne ne m'a fait la moindre faveur, "laflen wassa laflen kallem 3leya.."..pourtant, tout le monde sait comment se fait le recrutement dans les banques..
J'ai passé cinq entretiens et des tests en tout genres: test d'intelligence et de logique, test psycho technique, test de personnalité, de longs entretiens avec le PDG et le Conseil d'Administration..Je voyais la fin à chaque étape, je me disais qu'en n'ayant pas de pistons c'était grillé d'avance, mais ils me rappelaient à chaque fois.. J'ai pris de l'assurance d'entretien en entretien..J'ai cru en mes chances jusqu'au bout, la sélection était dure, mais j'ai été prise à la fin..

Aujourd'hui, j'aimerais écrire une note d'espoir..j'ai beaucoup écrit sur le chômage, la corruption et les pistons sur ce blog..Mais ma récente expérience vient de me redonner espoir..Un espoir que je voudrais partager avec tous mes amis nouveaux diplômés ou chômeurs de longue date et qui galèrent à la recherche d'un emploi..Mes chers amis ayez confiance en vous, en vos compétence et en votre valeur..Tôt ou tard ça ne pourra que s'arranger..

Aujourd'hui, une nouvelle page s'ouvre dans ma vie, je ne sais pas ce que l'avenir me réserve, je ne sais pas si je serais épanouie dans mon boulot ou comment va évoluer ma carrière..Mais tout cela m'importe peu du moment que je savoure ma victoire sur l'injustice, la corruption, et la pistoncratie*

PS: pistoncratie: mot que j'ai inventé pour dire le contraire de méritocratie


Read Users' Comments ( 26 )

La terre ferme...ou presque..





Lorsqu'on se jette à l'eau, on est face à deux situations: soit on s'épuise et on se noie..soit on est sauvé et on touche la terre ferme..
Pour l'instant rien n'est sur..J'y suis presque, mais une tempête de dernière minute peut tout chambouler...seul le temps me donnera raison..


Faut-il prier pour des eaux claires
Et que quelqu'un m'entende ?
Pour ce qu'il me reste à être
Je voudrais me reprendre
Ma volonté est ainsi faite
Je ne voulais pas comprendre
J'ai donc quitté un monde en fête
Je reviens sans attendre
Je reviens sans attendre

Oh mon dieu que la ville est belle
De loin comme c'est frappant
Je me suis toujours foutu d'elle
Je serai revenant
Au milieu d'une mer d'octobre
Ou dans un ciel d'argent
Les rêves ne sont pas si propres
Je le sais maintenant

Amenez-moi à terre
Là où l'amour est merveilleux
Amenez-moi à terre
Là où je brûle de mille feux
Amenez-moi à terre
Là où je m'en crèverai les yeux
A l'abri de l'enfer
A l'abri du bon Dieu

Entends-tu dans mon sillage
Ce que j'ai entendu ?
Je reviendrai à la nage
Si la vie m'est rendue
Mon silence est bien trop long
Les mots n'ont jamais pu
Soigner ce que j'ai au fond
Ce que j'ai toujours eu

Une fois le pied à terre
Est-ce que la vie vaut vraiment ?
J'ai beau regarder la mer
Je vais replonger pour longtemps
Et ce soleil qui se couche
Fier de lui pour un temps
Faut-il donc qu'on le touche ?
Je suis brisé par le vent

Amenez-moi en mer
Là où l'amour est merveilleux
Amenez-moi en mer
Là où je brûle de mille feux
Amenez-moi en mer
Là où je m'en crèverai les yeux
A l'abri de l'enfer
A l'abri du bon dieu



Read Users' Comments ( 3 )

La fête du changement ?

J'avais quatre ans à peine quand notre cher et bienveillant président a pris le pouvoir. On est bien d'accord qu'à cet âge là on ne comprend pas grand chose..Même maintenant il m'est impossible de me rappeler de ce jour, j'ai beau fouiner, creuser tout au fond de ma mémoire, m'efforcer de me rappeler du moindre petit détail qui pourrait me ramener à cette date..mais rien n'y fait..Nada! Ce jour si important, si parfait, si extraordinaire, si mémorable, si sacré...n'a pas le moindre souvenir dans ma tête..
Et que dire alors de tous ceux qui sont nés après cette date si importante, si parfaite, si extraordinaire, si mémorable, si sacrée..Les pauvres, cette date ne veut rien dire pour eux parce qu'ils n'y sont même pas nés!!
Alors on a beau nous parler du changement, du "ta7awel moubarek" et du "taghyir"..nous ça fait 20 ans qu'on voit la même personne, partout, dans les rues, à la une des journaux et dans les JT..On n'a connu qu'une et une seule personne alors nous parler de "changement" c'est vraiment nous prendre pour des cons..Il faut dire qu'à 20 ans on prend le bus, le métro, on a le permis, on va à la fac, y'en a ceux qui bossent et il y a celles qui se sont déjà mariées.. cela va sans dire qu'on connait le sens des mots à 20 ans!
Et pour défendre ses droits, l'AJNAC (l'association des jeunes nés après le changement) demande qu'on renomme la fête nationale par un nom plus pertinent, qui serait plus en accord avec toute la noblesse du message que renvoie cette date et fait les propositions de noms suivantes:
-La fête de la durabilité
-La fête de la perpétuité
-La fête de la persistance
-La fête de la persévérance

L'AJNAC tient à signaler qu'elle est ouverte à toutes les propositions.
Merci


Read Users' Comments ( 9 )