Question de mentalité

Pourquoi nos jeunes célibataires continuent toujours à vivre sous le toit de leurs parents?
Est-ce parce que nous sommes un peuple d'assistés, incapables de prendre notre vie en main et on ne pourra jamais voler de nos propres ailes?
Ne me parlez surtout pas des raisons économiques, si on veut on peut!on pourra toujours se débrouiller, en France et partout ailleurs en Europe celui qui dépasse 25 ans et vit chez ses parents passe pour un phénomène de société et il aura son visage crypté sur "ça se discute"!
Personnellement, je trouve que c'est une question de culture et de mentalité..on nous a jamais appris à être reponsables et je trouve ça vraiment mais vraiment lamentable!
Par ailleurs, une fille qui se veut "bent 3ayla" doit être soumise à l'autorité parentale,jusqu'à ce qu'elle trouve un mari présentable..Donc pas de soirées,ni de boîtes de nuits (ellotf!),ni même 30 mn de retard sans que ses chers parents la harcèlent de téléphones..et tant pis si cette même bent 3ayla a 27 ans, travaille, et totalement capable d'assumer ce qu'elle fait!!
Je ne suis pas ici pour faire l'éloge des boîtes de nuit ou bien d'un libéralisme à outrance, mais je voudrais juste signaler que dépassé un certain âge, un jeune est capable de s'assumer et d'assumer ce qu'il fait.
C'est dommage que la société arabe est toujours engloutie sous le poids des traditions et des que dira-t-on, c'est dommage que nos jeunes continuent à se faire assister par leurs parents de peur d'entrer de plein pied dans la vraie vie, et c'est bien dommage que ces derniers continuent à exercer une autorité déplacée sur leurs filles (parce que généralement les garçons peuvent faire ce qu'ils veulent, mais ça c'est tout une autre histoire..)


16 commentaires:

bidules a dit…

Il ne faut pas négliger le côté écoonomique dans ça. Il faut au moins 350 dinars par moi pour vivre seul. Même en France, les jeunes ne quittent leurs familles que pour vivre en couple (sans forcément être marié) .. Donc c un facteur très important ...

Pour l'histoire de bent famille. J'aime pas cette notion, ni l'expression. Les tunisiens ne sont fort que pour parler et critiquer les autres et à part l'hypocrisie et autres choses ...

Franchement, comme les garçons ont des privilèges, les filles doivent les avoir aussi .. Je connai des filles qui vont en boites, fument, boivent même ... Mais ça n'empêchent que c des filles bien et je n'hésiterai jamais à m'enagager à une d'elles

Skydancer a dit…

^o)

Welcom in Tunisia!! Ye5i ma stenestech?

houssem a dit…

à chacun sa vie et on ne peut pas tout généraliser

Emina a dit…

J'aimerais bien qu'on m'explique une fois pour toutes ce que veut dire ce terme 'bent 3ayla'... :|

->> AntikoR <<- a dit…

Chez nous, ceux qui n'habitent pas chez leurs parents sont generalement ceux qui travaille très loins du foyers paental, il sont alors obligé de louer , generalement ils sont en colocation..

Pour ceux qui travaillent à proximité de leurs ville natale, ils ne se posent meme pas la question, ils restent chez leurs parents.. et ne pense à quitter le foyer parental qu'après le mariage.

Je ne me vois pas louer un studio dans ma ville natale .. chez nous c'est çà le choquant, et c'est çà la honte.

Autre chose, sache que certains européens nous envient parce que nos parents sont cool.. eux ils ne quittent pas le foyer parental par choix,ni pour le plaisir d'etre "libre", mais par obligation, ce n'est surtout pas pour pouvoir sortir en boite de nuit sans etre embété par exemple.

psynaj a dit…

d'abord on n'est pas en france, nous sommes certe un pays arabe bien ouvert mais n'oublions pas que nous sommes d'abord musulmans, n'empèche que qq uns ont choisit cette voie, ils sont libres! mais personnellement ce qui se passe actuellement ne me plait pas beaucoup et je me demande ou va notre société, alors si certains: filles ou garçons continuent à vivre sous le toit parental c'est bien quitte à ce que chacun connaisse ce que veut dire une liberté, une responsabilité et chacun en assume les conséquences.

Anonyme a dit…

le coté financier y est pour bcp!
mettre plus de la moitier de son salaire entre le loyer et les factures ça en rebute plus d'un!
sinon je pense que les moeurs (encore une fois) seraient forcés de changer tot ou tard!

Z Y E D a dit…

comme t'a dit bidules "Il ne faut pas négliger le côté économique" meme moi ayant un appart gratos je n'arrive pas encore a y emmenager par fautes de moyens crois moi marsoise en meublant un appart au minimum au premiers prix t'en a au moin pour 1800D sans compter les factures la bouffe (et sourtout chose qui me rebute le plus les taches ménageres :p)
et puis comme a dit antikor c une honte je t'assure qu'on me la faite la remarque "ahhhh boooon beeech toskon wa7ed? ;) (sous entendu tu va ouvrir un bar/bordel) et g des potes qui veulent deja une copie des clés

@emina: moi aussi je c pas ce que c une bent 3ayla je crois que c une fille assez futé pour faire ce qu'elle ve mais en cachette

bidules a dit…

Mais comme même ça a un gout différent. C ma 7ième année loin de la famille ...

a girl from Mars a dit…

Pour tous ceux qui ont parlé des raisons économiques; je trouve que c'est un faux prétexte,parcequ'elles sont les mêmes pour les européens qui n'hésitent pas eux à prendre leur responsabilité et emménager seuls..je pense que c'est plutôt une question de volonté, on nous a toujours appris à compter sur nos parents (rares sont ceux qui font des jobs d'été ou des jobs à mi-temps, il faut toujours que les parents nous payent nos fringues, notre permis,et pour certains la voiture..)donc l'idée de se prendre en charge paraît totalement inconcevable!
Par contre ce que je trouve choquant c'est cette mentalité: toskon wa7dek donc surement bar/bordel..Est-ce qu'on a toujours besoin d'un bâton sur la tête (l'autorité parentale) pour pour suivre le "bon chemin"?

@skydancer: je pense que vivre sur Mars est plus facile que vivre en Tunisie;-)
@emina:zyed t'as donné une bonne définition de bent 3ayla;-)

ze mek3ara a dit…

rite rahi ghalba !! les coutumes et les traditions ici font chier!
bon jaimearais bien tester la colocation, ça paraît tellement fun! et puis jaimerais bien quitter le concon familal et vivre indépendante avant el hasra mta3 el 3ers!!
entre paranthèse, et si je me marie pas , je suis condamné à rester près de mes parents tt ma vie!!

fé chier ces traditions à la con , mais bon faut sy faire..

Bamboutch & Bamboutcha a dit…

Aïdek mabrouk w inchallah koll 3em w inti b' kheir

Leylouna a dit…

DEPASSAGE SUR TON BLOG:

En Tunisie se sont finalement les jeunes garçons qui sont plus "assistés" que les filles...
A 18/25 ans ils sont très loins de la maturité des filles et se plaisent et complaisent chez Papa/Maman...

Mais la fille VEUT/ESSAYE de sortir de cette société d'hommes et avoir son 20m2 à elle. A elle seule!

Les filles qui viennent de l'intérieur, comme moi, trouvent rapidement, à Tunis, cette indépendance et ce plaisir d'être enfin LIBRE chez soi

et faire, ce ke l'on veut bien faire!

No comment!

fares a dit…

moi je suis parti de chez moi a l'age de 19 ans ca fait 3 ans que ca dure
c vrai que c pa smal comme experiance mais a un moment donné ca devient difficile a vivre surtt kd tu bosse pas et que t assisté par tes "chers parents" financiereemnt
je suis finalement pour le mariage pour quitter la vie familiale c plus facile a vivre tu passe pas par la case solitude mais ce qui est sur c que g trop appris de mon experiance
mnt je sais faire a manger , l'autre soir g meme reussi les nwaser , c un exploit , et puis comme le disent mes amis je suis devenu bon a marrier je sais meme laver mon linge et repasser mes chemises comme un "grand"
voila apart ca c pas qu'on est des assistés mais c la culture qui fait qu'on reste chez nos parents en meme temps c pas une raison pour qu'ils nous fassent marcher a la baguette....

Peppermint a dit…

Justement, en Europe, de plus en plus de celibataires restent vivre chez papa/maman ... un retour aux sources quoi.

JULES a dit…

De votre côté de l'océan, vos parents vous gardent longtemps et vous gardez vos parents près de vous lorsqu'ils sont vieux. De mon côté (au Canada) les parents ont très hâte de nous voir quitter la maison et rares sont les enfants qui prennent leur parents chez eux lorsqu'ils ne peuvent plus vivre seuls. Les foyers pour personnes âgées débordent et elles sont parfois très seules, mais c'est comme ça! Nous sommes libres très tôts ici, masi le prix à payer est que nous soyons abandonnés par nos propres enfants plus tard... Ce n'est pas la règle générale, mais le risque y est.