Chers amis blogueurs, cela fait un bout de temps déjà que j'ai décidé, non sans regrets, de bouder cet espace tuniso-blogosphérique, lassée par la pauvreté des débats et l'unicité des dicours...
La blogosphère des débuts (mes débuts du moins) où l'on parlait des vrais problèmes qui rongent notre société (éducation,chômage,économie, société, corruption, politique..)ou parfois où l'on venait tout simplement parler de tout ou de rien, parler de sa propre expérience, parler d'un film qu'on a regardé ou d'un livre qu'on a lu, n'est plus que l'ombre d'elle même...
Force est de constater que le sujet phare qui revient en boucle est la religion (athées contre croyants, fervents contre laïques...), nous éloignant de ce fait des vrais questions et des vrais possibilités de débats que nous offre cet espace..

J'ai l'ultime conviction que la religion est du domaine privé, un de ces trucs intimes que l'on garde pour soi, comme on dit si bien chez nous "bini oubine mouleya", et toute démarche consistant à justifier sa croyance ou sa non croyance en publique, à dénigrer la conviction des uns ou insulter les autres n'est que pure gaspillage..

Pourquoi je vous parle de ça? parce que moi aussi j'ai été à la foire du livre, moi aussi j'ai vu beaucoup de "met7ajbet", de barbus mais aussi des familles avec enfants et des intellos..
Chers amis, en parcourant les articles populaires de tn-blogs ce soir, je suis tombée sur plusieurs articles qui parlent de la foire et qui s'étonnent de la présence (il faut dire qu"elle s'est renforcée ces dernières années) des femmes voilées et des rayons de livres de religion en tout genres..
Mais aussi tolérants que vous êtes, n'avez-vous pas oubliés que même les voilées et les barbus ont le droit de lire des livres qui sont à leurs goût et de surquoi accessibles aux budgets les plus minimes?

Encore une fois vous avez contourné le problème pour parler des à cotés.
Certes il y a beaucoup de maisons d'éditions orientales qui ne vendent que des livres à caractère religieux, mais n'est ce pas la loi de l'offre et de la demande?
Où sont les maisons d'édition françaises? elles se comptent sur le doigt d'un seule main..

La France n'est-elle pas entrain de signer son suicide culturel en s"éloignant de plus en plus des pays qui formaient le maillon fort de la francophonie? Les chaînes françaises qu'on regardait gratuitement ont quasi disparu des audiences tunisiennes (le câble n'étant pas accessible pour tous le monde, ajouté à cela la concurrence des chaînes du golf), la présence insignifiante des maisons d'édition françaises dans les foires du livres, avec des livres à des prix exorbitants inaccessibles pour le tunisien moyen, laissent les férus de lecture à leur faim.. Même la bibliothèque Charles de Gaulles n'est plus ce qu'elle était, la collection de livres est pratiquement la même depuis longtemps..

Alors avant de s'étonner de l'engouement des uns pour les livres de prière ou de dou3a (d'ailleurs tout un chacun a le droit d'acheter et de lire ce qu'il veut)ou de la présence renforcée des religieux; il faut se rappeler qu'on ne récolte que ce que l'on sème..

A bon entendeur...


18 commentaires:

Mad Djerba a dit…

J'ai déjà posé la question sur un autre blog : sont-ce les maisons d'éditions qui boudent l'événement ou bien ne sont-elles pas invitées ?

Toutefois, je ne pense pas que le salut doive venir de la francophonie, de la France, même si elle a effectivement son rôle à jouer. Je suis allée à plusieurs reprises au Salon du Livre à Paris et les stands maghrébins, entre autres, proposaient des publications fort intéressantes et diverses, allant du livre d'art, aux contes pour enfants, en passant par les bandes dessinées, etc. Nous avons largement de quoi faire il me semble.

Il faut également se poser la question de nos priorités. Les gens se plient en quatre pour s'offrir des vrais ou faux articles de mode de marque, des téléphones portables dernière génération mais investissent peu ou pas du tout dans les livres.

ramzi a dit…

la france pense aux affaire ,les projets , les contrats , bref tout: vive le cash $$$$$.
la derniére visite du 1er ministre francais on le voit accompagnée que des hommes affaire bien préparer a l'aventure
jamais dans le décor un ministre de la culture qui entrain de vendre un victor hugo ou bien voltaire .


ramzi

bent 3ayla a dit…

لا فض فوك يا بنت المرسى
عنا برشا مشاكل اهم و اولى من الغزوات الدينية او الالحادية على الفضاء الافتراضي.
انا نهار الخميس انشاء الله ماشية للمعرض و لو ديجا بديت نشك من جدوى ها المشية مدام الناس الكل تذم.

يرحم بوك a dit…

Tout à fait d'accord, rajoutez à cela la censure qui nous prive de milliers de livres d'analyse sur la politique, les idéologies, notre avenir ... et tous les sujets considérés 'sensibles' par nos tuteurs... les garants de la pensée saine ...

Année après année on est en train de vider la foire du livre de Tunis de toute substance intellectuelle, de tout intérêt, on ne trouve quasiment plus que les livres de cuisine, d'astrologie, de prière ...
C'est à l'image du niveau
intellectuel du Tunisien moyen qui s'intéresse au foot et aux émissions télé-poubelle, et à rien d'autre ...

Bienvenue dans la Tunisie de Ben Avi.

Ghoul a dit…

ton raisonnement tient si l'on part du principe que la religion est un phénomène "neutre" par rapport à tous ces problèmes que tu cites, y compris le recul de la culture qu'elle soit francophone ou autre...

ton raisonnement tient également si tout le monde pensait comme toi que la religion est une affaire privée


à mon avis, les deux hypothèses sont plus que discutables

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Alternaute a dit…

Je pense que ton raisonnement est assez naif et biaise (ghoul l'a assez bien demontre d'ailleurs). Car si on resume bien ta pensee, l'invasion des maisons d'editions orientales sont dues au recul des maisons d'editions francophones ! Donc toujours selon toi la Francophonie devrait etre le concurrent de la theologie ?(meme si dans la plus part des cas on est plus dans le mysticisme que dans la theologie) ... Donc tu elimine de facto la litterature arabe classique (non-religieuse) representante de la culture arabe qui elle devrait etre plus representee. tu retombe dans les travers que tu as denonce au debut de ton post (celui ou t'expliquait que c'etait mieux avant :) ) (athées contre croyants, fervents contre laïques...) la tu vien de nous expliquer aue c'est francophonie contre religion !

Et pour revenir sur ce qu'a dit ghoul, le probleme est beaucoup plus complique que ca. Comme ce que j'ai dit ces livres dits religieux tiennent plus du mysticisme et de la propagande islamiste que de la theologie. Quant aux tracts (et non livres) de propagande basee sur la peur et le chatiment, ce n'est pas de la litterature, mais c'est du poison intellectuel qui s'accorde tres bien avec les deguisements talibanesques donc nous font grace "nos" nouveaux lecteurs qui peuplent le salon.

Clandestino a dit…

malheureusement les maisons d'édition chez nous ont choisi ce créneau puisque c'est ce qui marche en ce moment ,avec un livre sur "attibb bel'a3cheb" on peut recolter beaucoup plus de profits qu'avec une oeuvre litteraire ou scientifique ...
j'ai vu des gens qui croient en ces livre et en payent une fortune pour les importer de l'Egypte et de Arabie Saoudite

el manchou a dit…

les brabus et les voilées ont droit à leur "culture" ?
tu vis dans le mponde de bisounours ou quoi ?
tu verras que le jour où ils seront au pouvoir ils ne te laisseront aucune goutte de liberté et il n'y aura pas de droits pour les non-barbus/voilées.
Réveille-toi et regarde ce qui se passe en Iran, en Arabie...

أزواو a dit…

Content de te revoir de retour malgré ta déception de ce qui est advenu de la blogosphère.
Ton post touche à deux sujets qui méritent chacun un développement et pourquoi pas une reprise de débat. Une analyse plus approfondie de l'état de la blogosphère me paraît plus que nécessaire dans la conjoncture actuelle et ceci à plus d'un titre. Bien que les deux sujets se recoupent à divers niveaux de lecture, la question qui constitue aux deux le tronc commun est plutôt l'état de la culture en général y compris l'édition, les bibliothèques publiques, la lecture et l'encouragement qui lui est indispensable auprès des citoyens depuis les premières classes. En l'absence d'une statégie de construction de culture nationale, force est de constater l'émergence d'une stratégie du vide et la terre brulée. Je ne suis pas persuadé que l'absence d'une culture (Francophone) que certains considéreraient comme "envahissante" et "destructrice" de notre identité, soit à l'origine du constat que vous faites -avec d'autres aussi-. Le laisser faire et laisser aller participe activement à la destruction de la notion même de culture, pour céder la place à un "ersatz" utilitaire pour des élèves et étudiant qui n'ont de souci que "udabberou ryoussehom" par tous les moyens et limitant ainsi leur horizon de curiosité et découverte au strict nécessaire au travail scolaire et universitaire, où les pratiques de chapardage et plagiat par le biais du net.Il est malheureux aussi de constater que nous nous précipitons sur les explications trop faciles parce que trop "faussement évidentes" Ce qui est certain, pour ne pas faire trop long c'est que je suis absolument d'accord avec toi sur "Nous récoltons ce que nous semons" avec une réserve qui est : les semeurs ne sont pas obligatoirement les moissonneurs, donc ces semeurs n'ont que faire de ce que sera la récolte pour les générations futures !! Et comme le dit l'adage: اللي يقعد في الدَّار يدِّي الكراء

Sarah a dit…

La francophonie n'est pas morte à cause des chaînes télé, il faut savoir qu'il y a une vingtaine d'années, y'avait ni TPS, ni Canal+, ni TF1, et pourtant les gens étaient beaucoup plus ouverts et beaucoup plus cultivés qu'aujourd'hui. La culture n'a jamais reposé sur ce qu'on nous diffuse à la télé... Ensuite pour ce qui est de la religion, c'est quelque chose de privée je te l'accorde, mais on ne vit pas dans un pays laïc, et du moment que la religion est le coeur de plusieurs conflits, on ne peut plus se voiler la face en prétendant la neutralité, au contraire, c'est comme ça qu'on contourne le problème.. il faut en parler dans le respect et essayer d'être le plus tolérant possible même si e n'est pas évident des fois..

عياش مالمرسى a dit…

Et bien tout d'abord, j'aimerais redire ce que j'ai déjà dit dans mon post: Je n'écris pas en tant que "juge" mais en tant que pur "observateur", il ne s'agit pas de la liberté des gens de lire des livres religieux, ni même du nombre de voilées, mais de la "progression du phénomène", de son mouvement dans le temps, c'est ce que j'ai essayé de faire ressortir et c'est légitime à mon avis. Pour ce qui est de l'état de la blogosphère, c'est pas cohérent ce que tu dis: tu as arrêté de parler de choses "intéressantes" puisque les autres parlent que de religion, moi je pense qu'au contraire, puisque certains bloggeurs ne parlent que de ça, le champ est libre pour toi d'ouvrir le débat sur d'autres sujets! Je crois que c'est une fausse excuse de ta part en tout cas! Mes amitiés :)

Marsoise a dit…

@Ghoul et Alternaute: je pense que vous n'avez pas compris mon raisonnement, je n'ai pas dit que l'invasion des maisons d'éditions orientales est due au recul des maisons d'éditions francophones, loin de là, ce que je voulais dire c'est que si on voyait autant de voilées et barbus à la foire du livre c'est parce que les livres qu'on présente sont quasi destinés à ce genre de lecteurs..Quant à la francophonie,si elle est dans cet état agonisant c'est parce qu" elle ne récolte que ce qu'elle sème: à commencer par une petite présence dans les foires..La France de nos jours préfère signer des contrats pour vendre ses Airbus ou du nucléaire, elle n'a que faire de la culture..

ابن الجنوب a dit…

لا افهم لماذ يقع الاتفاق حول افتراض لم يبرهن عليه

كيف يقع التسليم بان الفرنكفونية هي قرين العلم والوعي والتفتح مقابل المفاهيم المضادة بالنسبة للعربية والثقافة الاسلامية، والحال ان المنطق يقول ان الفرنسية لغة المستعمر ولغة الالحاق بالغرب، وان الشعوب السليمة تستعمل لغاتها ولا تستعمل تلك الاجنبية الا للضرورة

كيف يعتبر تراجع الفرنكفونية بتونس ازمة بحيث يقع نقاشها

الاصل ان يطالب الانسلن السوي بمزيد استعمال لغته ويعمل على تسريع نشرها، لا ان ينفر من تنامي استعمالها وتراجع اللغة الفرنسية

الاصل ان يفرح الانسان لتراجع مظاهر الاستعمار الثقافي ببلده ومنها انتشار اللغة الفرنسية في كل مظاهر الحياة بتونس، لا ان يبتئس لذلك، ويعدها بوادر ازمة ومظهرا للتراجع الثقافي بحيث يتنادى لمعالجة اسباب الامر كما فعل المتدخلون بهذه التدوينة

هل فسرتم لماذا تشذون عن المالوف حين دفاعكم على وسائل الحاقكم وتتهجمون على لغتكم وعقيدتكم، يحسن بكم ان تفسروا هذه الامور الغامضة قبل الانتقال لتحليل تراجع الفرنكفونية بتونس، والتي تبقى رغم كل شيئ حدثا لايملك الانسان الا ان يفرح له.

يجب تفسير لماذا تفترضون ان الفرنكفونية ووجود فرنسا الثقافي من ورائها هو الاصل بتونسن ويجب عليه ان يتواصل


على اية حال، مجموع مداخلاتكم تمثل ابرز عينة حول مالات الانسان حينما يصيّر ضحية، ويرتقي لاعلى درجات الاستيلاب الثقافي، حيث يصبح مدافعا عن ثقافة الغير مقابل تهجمه على ثقافته ومكوناتها اللغوية والعقدية

sonia a dit…

Bonjour,Je suis étudiante en Mastère de science de l'information et de la communication.Je suis entrain de préparer un mémoire de recherche sur l'usage des blogs en Tunisie.Prière m'aider et remplir ce questionnaire.

Questionnaire

http://spreadsheets.google.com/viewform?formkey=dHlfV2o5LVJPZmljMTdidmVoenlfX3c6MA

Lien
http://mastresic.blog4ever.com/blog/lirarticle-393326-1660481.html#commentaire

Contact
blog.masteresic@gmail.com

code d'einstein a dit…

Bonjour,

Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.

Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.

La Page No-29, THÉOREME DU STRESS.

LES MATHS DU STRESS !

Cordialement

Clovis Simard

Anonyme a dit…

[URL=http://pharmacypills.atspace.co.uk/buy-amitriptyline-canada/london-order-endep-75-mg-online.html]london order endep 75 mg online[/URL]

Anonyme a dit…

[url=http://clarithromycin.webs.com]biaxin buy canada
[/url]