Au gré des affrontements réguliers et injustifiés avec les palestiniens, les autorités israéliennes ont constaté progressivement qu’il ne suffisait pas de remporter des succès militaires, mais que la véritable victoire passait nécessairement par la maîtrise des perceptions.
En effet, Guerre asymétrique par excellence, le conflit israélo-palestinien montre à quel point il est nécessaire de maîtriser le risque informationnel pesant sur le "fort", chose naturellement prise en compte dans la propagande sioniste.
Le but ultime de cet enjeu stratégique étant d'une part de persuader l'opinion internationale de la légitimité de l'offensive israélienne menée sur la bande de Gaza,et d'autre part d'ôter le soutien de la population au parti Hamas (pourtant élu démocratiquement) en le présentant comme déclencheur des représailles.
Une vaste gamme de techniques d'influence, de persuasion et de guerre psychologique sont utilisés pour passer ce message, pouvant aller de la simple campagne de communication ou de« public relation » jusqu’à l’utilisation offensive de l’arme psychologique.
Signalons à juste titre que l'arme informationnelle est une constante récurrente dans toutes les guerres menées par Israël, le conflit entre Israël et le Hezbollah pendant l'été 2006 en est le parfait exemple. Une étude très intéressante menée sur le sujet montre à quel point les israéliens ont usé de l'artillerie informationnelle afin de gagner la guerre de la communication.
Ces mêmes techniques sont utilisées actuellement pour légitimer le génocide de Gaza, il est ainsi important d'énumérer les principaux procédés utilisés par les sionistes afin de ne pas tomber dans le piège de la propagande:

1/L’encadrement et le contrôle de la presse internationale:
La manière avec laquelle on présente la guerre menée par Israël dans les différents médias occidentaux, dénote de la main mise des juifs sur ces médias et sur l'effort de persuasion mené par ceux ci pour légitimer chaque offensive.
D'ailleurs, il ne s’agit pas d’une guerre mais d’une « opération ». Ces opérations ne sont pas lancées par une armée mais par Tsahal et portent des noms souvent très poétiques : « Bientôt chez toi », « Champs de ronces », « Un voyage pittoresque »… La mode des « assassinats ciblés », des « frappes chirurgicales » est révolue, désormais l’argument avancé par le gouvernement israélien est devenu le combat contre une « organisation terroriste » et non contre un parti politique qui a été élu démocratiquement et a bénéficié en plus du soutien du Likoud. Oubliés la pression exercée sur la population de Gaza, l’écrasement du Fatah par les forces militaires israéliennes, les promesses non tenues et la colonisation qui s’étend depuis toutes ces années au mépris des accords internationaux. Une seule chose doit rester dans les consciences, les terroristes font tomber des « pluies de missiles » et s’apprêtent à tout dévaster. (voir "Israel Palestine: l'esthétisme de la guerre").

2/La mise en place d’opérations psychologiques à destination de la population:

Il est important d’insister sur le fait que le gouvernement israélien a voulu, dès les premiers raids aériens, présenter son action comme une riposte aux provocations du Hamas et non pas à l'encontre de la population palestinienne. Argument aussi utilisé lors de la guerre du Liban, où il était question de riposter aux provocations du Hezbollah et non pas une guerre menée contre le Liban. Le but de cette manœuvre est de présenter le Hamas/Hezbollah comme une menace pour la population elle même.
Cette technique est communément appelée "diviser pour régner"..

"En jouant alternativement sur la peur et les divisions internes , cette utilisation de l’arme psychologique fut pensée comme une possibilité de modification des perceptions afin de limiter au maximum les perceptions négatives nées des bombardements"


3/La vaste utilisation du vecteur Internet : de l’influence à la « cyberwar » israélienne:

Désireux de soigner leur image auprès de l’opinion internationale et conscients des effets négatifs sur ce point des raids massifs sur le Liban/Palestine, les israéliens ont rapidement compris durant le caractère stratégique de la gestion des perceptions sur Internet. Ainsi de nombreuses organisations de soutien à Israël, appuyées par la direction des affaires publiques du ministère des affaires étrangères mènent une large campagne d'influence sur Internet. Citons par exemple le collectif Giyus.org (acronyme pour « Give Israël Your United Support ». Afin de modifier les perceptions sur la politique israélienne, Giyus.org a mis en place
un logiciel baptisé « mégaphone » téléchargeable directement sur le site du collectif et permettant aux soutiens d’Israël d’obtenir des alertes à propos d’informations mis en ligne sur Internet traitant de la politique israélienne. Un outil d’influence permettant de détecter notamment les sondages en ligne sur Israël, les forums de discussion ou les blogs traitant d’Israël, les communiqués officiels d’autorités publiques étrangères, et donc de réagir en ligne en livrant une opinion favorable à Israël.

Voilà, c'était juste quelques indices collectés ici et là pour comprendre la machine Israël...J'espère que demain on regardera les informations autrement..


9 commentaires:

sionisterie a dit…

On a un blogeur bien de chez nous qui se livre à ce genre de désinformation et qui doit aire partie de ce programme .
Je parle du sieur zizou from jerba qui n'a pas pu cette fois ci ce retrouver à gaza comme ce ke fut pour le liban ou pour le darfour. cette fois ci, les américains on juger trop risque de l'envoyer sur gaza et peut-être que pour cette fois ci aussi le gouvernemebt bush étant en fin de mandat, l'argent ne coulant plus à flot, ils ont préféré le garder pour d'autre opérations. Tu remarqueras qu'il comment sur son propre blog avec le pseudo d'amilcar qui ne représent rien d'autre que sa propre opinion.J'aurais préféré qu'il soit un peu plus franc, après tout il n'est pas pire que hosni moubarak ou son ministre des affaires étrangères .
Et oui, on nous aussi notre hosni national .

Clandestino a dit…

bien dit Marsoise .
c'est ce que les arabes n'ont pas compris jusqu'a maintenant , la guerre moderne ne peut etre emportér uniquement sur le taerrain.

copieur a dit…

Pomper sur un forum

Témoignage d'un israélien 2.janv.09 22 h 22 " J'ai grandi dans l'Israël post 1967...quand on nous apprenait que nous avions vaincu 4 armées en 6 jours seulement...Par chance et pour des raisons que j'ignore je suis sorti de ce rêve mortel hébraïque. J'ai à un moment quitté l'état d'Israël. Je me suis évadé de ce commerce de la haine...Cependant il est de mon devoir d'informer chacun de ce que nous devons affronter..."

" Peu de gens en Occident sont conscients que le fait de tuer des Arabes et des Palestiniens est une recette politique israélienne très efficace...Les israéliens insistent pour qu'on les considère comme une Nation à la recherche de Shalom (1)mais en même temps ils adorent être dirigés par des politiciens connus pour leur étonnante et illégale activité meurtrière."

" Qu'il s'agisse de Sharon, Rabin, Begin, Shamir ou Ben Gourion, les Israéliens aiment voir leurs leaders élus démocratiquement,être des faucons guerriers,aux mains couvertes de sang et dotés d'un solide palmarès de crimes contre l'Humanité..."



" Nous sommes à qqes semaines des élections...Livni et Barak, qui traînent dans les sondages loin derrière le célèbre faucon Nethanyahu ont besoin de leur petite guerre; ils doivent fournir à l'électeur israélien la vraie démonstration d'un carnage dévastateur...ils doivent montrer aux Israéliens comment on s'engage dans un massacre de masse...."

" Livni et Barak sont en train de lancer des tonnes de bombes sur les civils palestiniens, les écoles , les hôpitaux, car c'est exactement ce que les Israéliens aiment voir...ils ne sont apaisés que par les représailles et la vengeance, seule leur propre brutalité sans limite les animent et les encouragent..."

" Livni et Barak donnent au peuple israélien exactement ce qu'il désire: cela s'appelle du sang arabe et il doit être fourni en grande quantité.. Le sang arabe arabe et palestinien en particulier est le carburant idéal de la politique israélienne....Ces pratiques meurtrières répétitives, conduites par les politiciens israéliens sont le reflet du peuple israélien dans son ensemble et non pas seulement de qqes politiciens ou généraux. Nous avons affaire à une société barbare,conduite politiquement par une soif de sang et des tendances criminelles. On ne doit pas s'y tromper: il n'y a pas de place pour ces gens parmi les nations.."

(1) Gilad nous avertit qu'il ne faut pas confondre ici "shalom" avec "salam ou paix". "Shalom" pour les Juifs signifie "sécurité" aux dépens de tout ce qui se trouve autour.

copieur a dit…

Encore une autre pompe:


Cette décision renforce l'argumentaire de tous ceux qui appellent au boycott, aux desinvestissements et aux sanctions (BDS) contre Israël. Cette action doit non seulement concerner les relations commerciales avec l'état sioniste mais également tout type de relation : culturelle, universitaire, artistique, scientifique... avec le gouvernement israélien mais aussi tous les sionistrs israéliens qui, soit soutiennent activement leur gouvernement comme ils l'avaient fait pour la guerre du Liban de Juillet 2006, tel l'écrivain Amos Oz, soit passivement, en ne protestant pas contre le crime contre l'humanité qui se commet à quelques kilomètres de chez eux dans la Bande de Gaza.
En effet, dans un sondage dont les resultats ont été publiés aujourd'hui sur le site du quotidien israélien Haaretz, 52% des sionistes israéliens sont pour la poursuite des bombardements contre la Bande de Gaza et 19% pour l'intensification des attaques incluse une opération terrestre. Ce massacre programmé il y a six mois à des enjeux de politique intérieure certains à six semaines des élections du premier ministre. C'est le parti Travailliste d'Ehud Barak qui semble le plus bénéficier de cett opération sanglante. La coalition Travailliste-Kadima (Barak-Livni) est actuellement au coude à coude avec la coalition droite-extrême droite Likoud-partis ultraorthodoxes, bien que ni l'une ni l'autre de ces coalitions pourrait former une majorité de gouvernement sauf défection d'un des principaux partis. Le parti qui peut s'allier à la droite/extrême droite c'est celui de Livni, Kadima.

Le coût économique de l'opération militaire contre la Bande de Gaza se chiffre actuellement à 500 millions de dollars pour cette première semaine. Elle coûte 27 millions de dollars par jour (dépenses militaires plus dédommagements pour les destructions occasionnées par les roquettes palestiniennes). Dans un contexte économique mondial de crise, selon des sources israéliennes, le déficit pourrait atteindre les 5% (baisse des exportations, du tourisme, ralentissement de la consommation interne). C'est le moment où jamais de frapper l'état sioniste au porte monnaie : boycott des produits exportés, boycott des pélerinages et autres voyages touristiques.

L' isolement d' Israël, état colonial raciste qui a instauré un régime d'Apartheid, est la seule action efficace possible de la société civile comme le boycott du régime d'Apartheid d'Afrique du Sud a finalement mis fin à ce régime, compte tenu des soutiens politiques dont bénificie le régime sioniste dans le monde entier. Le professeur Richard Falk, rapporteur spécial du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies pour les Territoires palestiniens occupés et professeur émérite de droit international à l’université de Princeton, a décrit en ces termes le siège israélien de Gaza l’année dernière, alors qu’il n'avait pas encore atteint la dimension qu'il a pris ces derniers mois à cause de la volonté délibérée d'Israël d'exterminer les Palestiniens dans la Bande de Gaza :«Est-ce une exagération irresponsable que d’associer le traitement des Palestiniens aux pratiques d’atrocités collectives des Nazis ? Je ne le crois pas. Les récents développements à Gaza sont particulièrement inquiétants parce qu’ils expriment de façon frappante une intention délibérée de la part d’Israël et de ses alliés de soumettre une communauté humaine toute entière à des conditions de la plus grande cruauté qui mettent en danger sa vie. La suggestion que ce schéma de conduite est un holocauste en train de se faire représente un appel assez désespéré aux gouvernements du monde et à l’opinion publique internationale à ce qu’ils agissent d’urgence pour empêcher que ces tendances actuelles au génocide n’aboutissent à une tragédie collective.»

copieur a dit…

Tsahal Moral au plus bas ! 2.janv.09 21 h 50 Selon le journal Haaratz dans son édition de demain et de source médicale de l'armée israélienne !

les généraux sionistes révisent leurs prévisions, les soldats sionistes n'arrivent pas à rentrer dans le cocpick des chars; les médecins autorisés ont affirmés que leurs pulsations cardiaques atteignent les 180 pulsations minutes; dans l'incapacité de Combattre;

A l'opposé les héros de Hamas avec la foi en Allah et le sens du sacrifice et du martyr attendent les porcs sionistes .

a girl from Mars a dit…

@sionisterie: Je ne pense pas que le bloggeur Zizou from Jerba soit acquis à la cause sioniste..
Le but de mon post est de donner une petite idée sur la stratégie de communication israélienne et non pas d'accuser quiconque de sionnisme..
Alors svp ne soyons pas hors sujet.

@clandetino: le dernier massacre commis sur Gaza a montré nos limites au niveau de la communication..Au moment ou les sionistes vendent leur guerre comme étant une simple riposte, nous on est entrain de dé battre de la légitimité du Hamas en oubliant les civils tués et massacrés..c"est vraiment navrant!

@copieur: svp ne soyez pas hors sujet, ça ne sert à rien de copier des articles sur des forums..
Si vous avez des commentaires pour enrichir le sujet tra^té dans ce post vous êtes toujours le bienvenu.

copieur a dit…

Le forum sionisterie/palestine à été fermé donc je ne risque plus de faire du copier-coller . en fait sur ce forum, il y avait ce que évoques dans ton post, c'est à dire une guerre de la communications .
Ce que j'avais remarqué sur ce forum yahoo, c'est que les sionistes utilisaient la menace . Comme quoi, ils avaient accès aux IP des différents intervenants puisqu'il y en a un qui a demandé à quelqu'un "comment que ça se passe à tels ville tel rue ? . C'était la ville de l'intervenant qui bien sûr n'a pas cédé aux menaces . Tout cela pour dire à quel point, ils sont impliqués dans cette guerre de l'information et de la propagande.

Depuis qu'ils ont été largement noyés par le flot d'intervenenant pro-palestinien, ce forum à été fermé . Pas plus tard qu'aujourd'hui et bien évidemment c'était le forum de discussion le plus actif loin devant celui de la chine ou de la russie .


Comme tu le dis, le problème, n'est pas le hamas, mais c'est le 1,5 millions de palestiniens qui crèvent de faim et qui se font tuer sous les bombes .
Mais c'est aussi le reste du monde arabe qui se trouve menacé par tous les traîtres qui pullulent un peu partout dans cette nation en phase d'auto-destruction si rien n'est fait de toute urgence .

copieur a dit…

@ clandestino: On a rien à attendre de la pitié des occidentaux ou du reste. C'est juste que l'on réagit sur les forums par révolte contre l'injustice, le mensonge et la manipulation des sionistes qui tendent à déformer la vérité .

Le problème est interne au monde arabe .C'est en nous que ce situe le mal, il ne faut pas le chercher ailleurs .

copieur a dit…

Aujourd'hui, il y a un pays qui participe au blocus et qui ferme l'accés à gaza sous les bombes et un autre qui finance les opérations .
Le premier pays c'est l'égypte et le second c'est l'arabie séoudite . Vous n'avez pas idée de la stupidité de ces gens là qui sont en train de scier la branche sur laquelle ils sont assis un peu comme les deux lurons dans le film "farda oul9at o5tha ".